Séisme au sein de l’ABAKO : Le Président Kimasi révoqué

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa

Séisme au sein de l’ABAKO

 

Le Président général François Kimasi révoqué de la tête du parti

 

Kinshasa – Le Président général de l’Alliance des Bâtisseurs du Kongo (ABAKO), M. François Kimasi Matwika Basaula, vient d’être révoqué de la direction de cette formation politique, apprend-on ce lundi de l'Agence Presse Associée qui reprend un communiqué du Secrétariat général en charge des Relations avec les partis politiques au ministère de l’Intérieur, de la Décentralisation et de la Sécurité, diffusé samedi.

Le secrétaire général de ce ministère, Okende Bonge, déclare se référer au communiqué de ce parti relayé dans plusieurs chaînes de télévision faisant état de ce changement. A cet effet, il précise qu’en ce qui concerne l’Abako, les membres fondateurs et effectifs majoritaires avaient déposé au mois de septembre un procès-verbal notarié, une déclaration sur le changement des personnes chargées de la direction et de l’administration du parti au ministre de l’Intérieur, de la Décentralisation et de la Sécurité.

Après examen minutieux de ce dossier par le Secrétariat général aux Relations avec les partis politiques, poursuit M. Okende, il s’est avéré que la déclaration faite à l’issue des décisions prises par l’organe habilité de ce parti politique est conforme aux dispositions des statuts de l’Abako.

Les membres ont décidé donc de mettre fin au mandat de Monsieur Kimasi comme président général de ce parti politique. C’est ainsi que l’administration du secrétaire général aux Relations avec les partis politiques a préparé la lettre par laquelle le ministre d’Etat a pris acte de tous les changements intervenus au sein de ce parti politique, conformément à la loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques, conclut le secrétaire général Okende.

Le Signal du Continent n'est pas encore parvenu à joindre l’intéressé en vue de recueillir sa réaction a cette mesure de révocation qui s'apparente à un véritable séisme; au moment où l'on a cru que les politiciens ne Kongo pouvaient enfin être fédérés au sein d’un parti auquel tout le monde se reconnaît.

 

Tory-Aurèlie Mulete

Commenter cet article

Dr Mvuama Nono 23/10/2008 15:04

Les Né Kongo se retrouvent bien autour de l'ABAKO même s'ils ne sont pas obligés d'en être les membres effectifs. La decision prise est entre autre pour renforcer l'unité de Né Kongo dont le sillage malsain de l'ancien président général repoussait sans cesse. Le soutient de tous les leaders Kongo à la nouvelle direction du parti en temoigne largement. Ce n'est pas pour semer la division mais, au contraire, pour remettre de l'ordre dans la maison, qui du reste était au de l'implosion, que ce changement est intervenu.