Plus de 10 femmes violées après un concert manqué de Koffi Olomide

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa


Plus de 10 femmes violées après un concert manqué de Koffi Olomide à Kisangani


Kisangani - Plus de dix (10) femmes et filles ont été victimes de viol et violence sexuelle de la part des éléments incontrôlés en colère, à la suite d’un concert manqué de l’orchestre Quartier latin du musicien Koffi Olomide, au stade Lumumba de Kisangani, dans la province Orientale, à cause de l’obscurité.

Certaines femmes et filles ont également perdu leurs bijoux, appareils cellulaires, sacs à main ainsi que leurs pagnes ravis par ces inciviques. Il en est de même d’autres effets de valeur arrachés par des bandits non autrement identifiés, à la faveur de l’obscurité à ces heures avancées de la nuit. Ces inciviques ont mis à profit la colère des mélomanes friands de la musique de Koffi, devant un concert prévu à 21 heures et dont l’annulation a été annoncée à 2h30’ du matin, à un public présent en nombre au lieu du rendez-vous, depuis 18 heures.

Plus de trois cents (300) chaises en plastique et quelques appareils de sonorisation ont également fait les frais de cette colère du public qui, du reste, a réclamé la restitution d’une somme de vingt-cinq mille francs congolais (25.000 FC), soit cinquante dollars américains (50 $US), payés à titre de droit d’entrée au concert. L’annulation du concert était liée à un désaccord entre l’artiste et son producteur sur le partage des recettes réalisées au cours du premier concert, au jardin de l’Hôtel Belle Vue Beach de Kisangani, ont indiqué des sources concordantes.


M. Rizza Léonard nommé administrateur-directeur technique de l’ONATRA


Kinshasa M. Rizza Léonard est nommé administrateur-directeur technique de l’Office national des transports (ONATRA) et, automatiquement, membre du conseil d’administration de cette entreprise, aux termes d’une ordonnance du 29 décembre 2008 signée par le Président Joseph Kabila Kabange et le Premier ministre Adolphe Muzito.

Cette ordonnance, rendue publique le week-end, revoit une précédente du 27 août 2008 modifiant celle du 7 mai de la même année portant nomination des administrateurs-délégués généraux et des administrateurs-directeurs techniques de l’ONATRA et de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC).

Le texte officiel prend référence à la décision gouvernementale du 21 décembre 2007 approuvant la firme PROGOSA pour la gestion de l’ONATRA et autorisant la signature du contrat y relatif ainsi qu’au contrat conclu le 7 avril 2008 entre le COPIREP (Comité de pilotage de la réforme des entreprises publiques) et la PROGOSA en vue de la stabilisation de l’Office national des transports pour une période de 24 mois.


Mise en place d’un comité de gestion provisoire de l’UPN


Kinshasa Le Pr. Tshisungu Lubambu est nommé recteur a.i. de l’Université pédagogique nationale (UPN), aux termes d’une décision du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), le Dr Mashako Mamba, portant mise en place d’un comité de gestion provisoire de cette université. Ce comité comprend, outre le Pr. Tshisungu, le Pr Kasinga Ngwoos comme secrétaire général administratif, et le directeur Ebwa, comme administrateur du budget. Il remplace celui que dirigeait le Pr. Kasele Laise.

La mise en place du nouveau comité est contenue dans un communiqué du ministère de l’ESU, dont le titulaire n’a fait qu’obéir à la volonté des étudiants de cette université qui réclamaient le départ des dirigeants du comité Kasele, suspendu par le ministre.

Ces étudiants reprochaient à ces derniers notamment le détournement de leurs bourses d’études, la vente d’attestation de fin d’études sans valeur juridique, l’injustice dans la distribution de logements et la multiplication de frais académiques « inutiles ». Il leur a également été reproché le détournement de primes d’enseignants et d’administratifs, le manque d’écritoires dans les auditoires.


Un jeune garçon de 14 ans surpris en train de s’accoupler avec une truie à Kikwit


Kikwit - M. Trésor, non autrement identifié, âgé de 14 ans et habitant la commune de Lukeni à Kikwit, dans la province du Bandundu, a été surpris par des voisins en train de s’accoupler avec une truie, dans une porcherie de la place, a annoncé un activiste des droits de l’homme.

L’activiste qui a énergiquement condamné cet acte bestial, a indiqué que le garçon a pris fuite pour regagner son village dans les périphéries de la ville de Kikwit.


Un palmier maladroitement coupé tue une femme à Katumba


Kananga - Un palmier maladroitement coupé tue une femme d’un âge avancé, dans la localité de Katumba, territoire de Dibaya, au Kasaï Occidental, a-t-on constaté.

Ce cas malheureux est intervenu en dépit de maints avertissements adressés à la victime par le coupeur de palmier. Une chaude discussion qui s’en était suivie ne l’a pas convaincue du tout de l’imminence du danger.

Commenter cet article