Une liste de Congolaises et Congolais malades du sida en circulation

Publié le par Cornelis Nlandu-Tsasa


LOGO-CONTINENT.jpg

Administration et Rédaction : 75, Marius Duchéstraat 1800 Vilvoorde-Belgique – Compte : 000-1779090-13
Tél.: + 32 53 41 62 34 – GSM : + 32 496842694 – 485453016 –  e-mail :
lesignalmagazine@yahoo.fr 
Représentation Kinshasa: 54, Avenue Ndala - Kinshasa-Lemba - Tél : + (243) 89 81 34 349       


Une liste de Congolaises et Congolais atteints de sida en circulation


Aussi cocasse que cela puisse paraître, une liste d'une dizaine de Congolaises et Congolais de Belgique atteints du virus du Sida, certains ayant opté pour la nationalité belge, circule avec insistance par SMS depuis deux semaines dans la capitale belge. La liste n'est pas signée, mais son auteur prétend détenir l'information de sources médicales proches de l'Hôpital Saint-Pierre de Bruxelles. S'agit-il d'un vrai - ce qui paraît peu probable car le personnel des formations hospitalières est tenu par le secret professionnel découlant du serment d'Hypocrate - ou simplement d'un canular sorti de l'imagination débordante d'un plaisantin de mauvais goût.

En tout cas, Le Signal du Continent a pu parcourir la liste dont question, le jeudi 19 février sur le portable d'un ressortissant congolais. Mais à la lecture des noms des prétendus malades du Sida cités, il apparaît que l'auteur semble avoir recopié les noms d'un ou plusieurs albums de Koffi Olomide ou de Fally Ipupa. En effet il s'agit, du début à la fin de la liste, d'hommes et de femmes bien connus des mélomanes pour avoir été loués à maintes reprises dans une série de tubes de la musique congolaise. Comme si, pour les Congolais, le commun des mortels, en l'occurrence une personnes peu ou pas connue du tout des musiciens, est réputé sain de corps.

Par ailleurs, nous apprenons également qu'incriminé pour avoir divulgué les noms de ses patients, l'Hôpital Saint-Pierre qui dispose d'une unité spéciale de traitement anti-viral où, dit-on, les Congolaises et Congolais atteints de la maladie du siècle vont matinalement recevoir leur piqûre quotidienne, tiendra dans un bref délai une conférence à Matonge de Bruxelles.
Nul doute qu'il s'agira à cette occasion de démentir ce bruit, qui a circulé telle une trainée de poudre. Mais lorsque l'on sait que la rumeur est la source d'information de prédilection dans la communauté congolaise et que, dès qu'elle est lancée, la rumeur est difficilement arrêtable, on voit mal comment le démenti pourra supplanter ce SMS si largement diffusé.
N'attendez évidemment pas que Le Signal du Continent vous communique les noms des personnes citées par le SMS, sa déontologie ne le lui permettant pas. 


Au sujet de la rumeur, lire aussi le livre de Cornelis Nlandu-Tsasa, La rumeur au Zaïre de Mobutu - Radio-trottoir à Kinshasa, Ed. L'Harmattan, Paris, 1997 (Ou taper le titre sur Recherche Google).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article